les ambitieux

lucien de rubempré

Lucien de Rubempré

charles grandet

Charles Grandet

philippe brideau

Philippe Brideau

Il en est qui désirent l’argent de façon charnelle, possessive, en maniaques, au point d’en souffrir comme Gobseck et Grandet. Mais il en est d’autres –et c’est la majorité- qui recherchent en lui le moyen de satisfaire d’autres appétits de puissance, de luxe, de plaisir. La faune humaine pulllule d’exemples de cet ordre.

Le jeune lettré de province « monte » à Paris pour « se faire un nom », devenir célèbre, s’enrichir et grâce à l’argent, atteindre notoriété, gloire et honneurs. Un jeune homme impatient de s’élever dans l’échelle sociale renonce pour toujours aux rêves, à l’amour et à ce qui aurait pu être pour lui le vrai bonheur. Un officier énergique, doué d’une grande volonté, entraîné par son amour du luxe et des honneurs, se transforme en cynique aventurier prêt à tout, même au meurtre. Voilà en bref l’histoire de Lucien de Rubempré (Les Illusions perdues), de Charles Grandet (Eugénie Grandet), de Philippe Brideau (La Rabouilleuse).

Trois personnages qui sont l’expression vivante d’une certaine mentalité qui triomphe au siècle bourgeois des premières découvertes scientifiques et de la révolution industrielle. Ces personnages révèlent un monde en pleine évolution et l’on peut voir en eux, par suite, l’aboutissement de l’observation artistique des coutumes d’une époque, de ses vices et des passions étroitement liés aux structures économiques et sociales qui se sont reconstituées péniblement après la tourmente révolutionnaire. Mais les ambitieux de Balzac ne sont pas seulement l’image du XIXe siècle bourgeois. Il suffit de remonter le cours du temps pour retrouver une myriade de « Lucien de Rubempré » aux longues robes,aux grands bonnets raphaéliens, avec des cols à la Stuart, culottes courtes et faux toupets. L’histoire en a engendré par milliers. Nous trouverions même, et c’est la preuve du génie balzacien, un grand nombre de Lucien, de Charles ou de Philippe en regardant attentivement autour de nous ou peut-être , en nous...

les personnagesaccueil