la cousine bette

 

 

balzac la cousine bette balzac la cousine bette balzac la cousine bette balzac la cousine bette

 

C’est l’histoire d’une jalousie et d’une vengeance. La cousine Bette jalouse sa cousine Adeline, qui s’est mariée au baron Hulot. Hortense, leur fille, a épousé le comte Steinbock dont Bette était amoureuse. Elle se venge en jetant successivement Steinbock et Hulot dans les bras de Madame Marneffe, une courtisane avide et sans scrupule. Le bonheur des deux familles va se détruire.
Araignée tissant patiemment sa toile, et la cachant aux yeux de tous, elle fait croire jusqu’au bout qu’elle est l’ange tutélaire de la famille. Petite bête noire et venimeuse, apparemment faible et sans avenir, elle personnifie en fait le Mal contre lequel rien n’est possible. C’est l’une des créations les plus fortes de Balzac. Madame Hulot, de son côté, pousse l’amour pour son lamentable mari, jusqu’à lui ressembler, pour l’aguicher davantage. Rarement image plus pathétique aura été donnée de la dégradation des êtres sous le coup de leurs passions.

 

l'oeuvreaccueil