la peau de chagrin

 

 
balzac la peau de chagrin balzac la peau de chagrin balzac la peau de chagrin balzac la peau de chagrin

 

Le jeune Raphaël de Valentin, qui vient de se ruiner dans une maison de jeu et a décidé de se jeter dans la Seine, passe par hasard devant un magasin d’antiquités. Attiré, il entre et rencontre le propriétaire, un vieillard étrange qui lui offre la fameuse peau de chagrin : celui qui la possède a le pouvoir de satisfaire tous ses désirs. Mais à chaque vœu exaucé, la surface de la peau diminuera et sa disparition entraînera la mort de son possesseur.
Aussitôt rentré chez lui, Raphaël profite de l’aubaine sans compter et épuise les mille et une joies de ce fabuleux cadeau. Richesses et voluptés affluent, et d’autant la peau rapetisse….
Assagi pourtant, il fait un dernier vœu : celui d’être aimé par la belle Pauline. Souhait inutile car elle l’aimait déjà, et qui peut lui coûter la vie. Raphaël cherche à se débarasser de la peau maudite…

 

l'oeuvreaccueil