un début dans la vie

 

 

balzac un début dans la vie balzac un début dans la vie balzac un début dans la vie balzac un début dans la vie

 


Le comte de Sérisy se rend sur ses terres pour devenir acquéreur d’une ferme enclavée dans sa propriété. Mais il apprend que Moreau, son régisseur, s’entend avec un fermier, Léger, qui convoite la même terre. Dans la diligence qui l’emmène à son château, le comte, déguisé en bourgeois, se retrouve en compagnie de Léger, du clerc de son notaire, et de deux jeunes peintres qui viennent embellir son château. Les deux jeunes peintres entreprennent de mystifier tous les voyageurs. Piqué dans sa vanité, un autre jeune homme, Oscar Husson, pour se rendre intéressant, révèle aux voyageurs plusieurs traits de la vie privée du comte de Sérizy, qu’il prétend connaître. Oscar se trouve être le fils illégitime du régisseur du comte. Moreau le protège et souhaite le présenter au comte. Quand tous les voyageurs arrivent au château, la vérité se découvre, le comte réalise sa vente, et congédie son régisseur pour l’avoir trompé et révélé devant Oscar des aspects de sa vie privée. Moreau renonce à s’occuper d’Oscar qui manqué l’occasion de faire sa fortune.
Quelques années plus tard, Oscar placé par la protection de son oncle Cardot dans une étude d’avoué, commet encore à cause de sa vanité une autre bévue qui le privera là aussi de la protection de son oncle. Il s’engage alors dans l’armée où sa conduite rachète ses erreurs de jeunesse. Il finira sa vie en bon bourgeois.



PUBLICATION

Paraît pour la première fois en 1844 (2 volumes in-8, Paris, Dumont) et entre en 1845 dans le tome IV de la Comédie Humaine


Dédié à Laure

l'oeuvre accueil