la femme abandonnée

 

 

balzac la femme abandonnée

 

Bayeux 1822. Mme de Beauséant qui a fait un éclat dans le monde en voulant quitter son mari pour le marquis d’Ajuda-Pinto, s’est retirée à la campagne, après le mariage de ce dernier. Là, Gaston du Nueil met tout en œuvre pour la rencontrer et , progressivement, ils deviennent amoureux. Les années passent, ils vont vivre en Suisse, puis reviennent en France où la mère de Gaston lui fait comprendre que sa position sociale exige qu’il se marie. Alors, lâchement, Gaston va lui aussi abondonner Mme de Beauséant, pour épouser une jeune héritière. Pris de remord, aimant toujours Mme de Beauséant, qui s’enferme dans son malheur, il se suicide.



PUBLICATION

Paraît en septembre 1832 dans « La revue de Paris », puis pour la première fois dans les Scènes de la vie de province (1 volume, Paris, Mme Vve Béchet, 1834). Fait partie en 1842 du tome II de la Comédie Humaine

Dédié à la duchesse d’Abrantès


l'oeuvreaccueil