la fausse maîtresse

 

 

balzac la fausse maîtresse balzac la fausse maîtresse

 

Thaddée Paz, émigré polonais, tombe amoureux de la jeune épouse de son meilleur ami, le comte Laginski, à qui il doit tout. Pour cacher cette passion, il sacrifie son honneur pour faire croire à Clémentine Laginski qu’il a une maîtresse, de basse extraction, en la personne de Malaga, écuyère au cirque. Il retournera en Pologne sans cesser d’aimer Clémentine, sur qui il veillera toujours.


PUBLICATION

Paraît en feuilleton en décembre 1841 dans « Le siècle ». En 1842, paraît dans le tome II de la Comédie Humaine (Furne). Reparaît en 1844 (Souverain).

Dédié à la comtesse Clara maffei, en 1842

l'oeuvreaccueil