balzac et la presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CHRONIQUEUR LITTERAIRE

Alias le plumitif. Ce dernier veut se faire un nom ou du moins y aspire en mordant ceux qui ont su s'en faire un. Il est surtout connu comme éreinteur d'ouvrages et comme briseur d'échine littéraire. Ce dépeceur de livres ne discute jamais d'une oeuvre, il la met impitoyablement en pièces, il ne l'examine pas, il l'écrase et la piétine. Et il est même convaincu qu'on admire la virulence de sa plume, la violence de ses raisonnements et le raffinement avec lequel il torture ses victimes. Ses articles ne sont que des éxécutions capitales...

Le plumitif est sans cesse à l'affût de tout ce qu'on peut entreprendre dans l'édition et, si on ne lui confie pas un travail de compilation dans un quelconque projet littéraire, il passe à l'attaque avec toute sa hargne. L'éditeur court alors vers lui, lui ouvre sa bourse... et notre homme rentre sa plume. Exemple : un éditeur décide de publier un recueil de physiologie et refuse 500 francs au plumitif pour une physiologie du cigare. Le lendemain, l'auteur éconduit fait paraître un article sur ce thème :"Autrefois, la physiologie était une science qui avait exclusivement pour but de nous apprendre la conformation du coccyx, le développement du foetus ou la croissance du ver solitaire, toutes les manières aptes à élever le coeur et l'esprit des enfants et des femmes. Aujourd'hui, la physiologie est l'art d'écrire n'importe quoi en forme de petit livre jaune ou bleu qui vole vingt sous au passant avec le prétexte de le faire rire et qui ne lui fait même pas desserrer les dents...". Le lendemain, le plumitif vante l'intérêt culturel de l'opération dans un article d'un autre journal qui commence ainsi : "Il y eut la mode des carlins ; nous connaissons aujourd'hui celle des physiologies. Les physiologies sont comme les moutons de Panurge, elles se suivent les unes les autres. Paris se les dispute toutes. On y trouve pour vingt sous seulement plus d'esprit que n'en possède ce qu'on appelle un homme d'esprit. Et comment pourrait-il en être autrement ? Ces petits écrits précieux, délicieux, sont l'oeuvre des personnes les plus intelligentes et les plus spirituelles de notre temps (liste de 27 noms). Les physiologies se trouvent dans tous les salons à la mode..." etc, etc...

la critique
biographie
l'oeuvre
accueil
les personnages
le cinéma