balzac et la presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE JOURNALISTE PARLEMENTAIRE

Tous les journaux font assurer le service du parlement par un rédacteur sténographe qui assiste aux séances et en donne un compte rendu selon la tendance politique du journal. Voici l'essentiel de ses fonctions : reporter dans leur intégralité les discours des députés du même bord ; après avoir corrigé toutes les fautes de français, les "truffer" de notations : "émotions parmi les députés", "vive émotion", "profonde émotion". Si le chef du parti politique auquel le journal appartient a pris la parole, le chroniqueur lui doit cette phrase : "après ce discours qui a vivement intéressé la Chambre, la séance a été suspendue pour permettre aux députés d'échanger leur point de vue dans l"hémicycle;", ou bien, mais cette phrase indique immédiatement qu'il s'agit d'un député de second ordre "l'orateur reçoit les félicitations de ses collègues". L'orateur qui "bouleverse" son auditoire ne peut devenir que ministre. Celui qui reçoit les "congratulations" de ses collègues ne sera que préfet ou directeur de cabinet. Le premier est un grand citoyen, un homme d'Etat ; le second, un homme important dans son parti.

Dans les dernières lignes de son article, le journaliste parlementaire doit analyser succintement les discours des adversaires, ou les rapporter de façon incomplète, en les accompagnant de commentaires péjoratifs : "murmures, vive opposition, interruption, rumeurs", ou bien "ce discours a voulu divertir", ou simplement "a divertir la chambre -hilarité". Quand on veut "pousser" un député, on écrit, avant même de rapporter ses premiers mots, cette annonce publicitaire : "Monsieur Gaucher de Galifou succède au Ministre de l'Intérieur (profond silence)". Quand il s'agit au contraire d'un député excédé par les quolibets de ses collègues :"Monsieur Gabillot monte à la tribune et prononce un discours que la distance, la faiblesse de sa voix, son accent méridionnal ou alsacien - ou le murmure de la chambre-, nous empêche d'entendre".

la critique
biographie
l'oeuvre
accueil
les personnages
le cinéma