mémoires de deux jeunes mariées

 

 

balzac memoires de deux jeunes mariees balzac memoires de deux jeunes mariees balzac memoires de deux jeunes mariees balzac memoires de deux jeunes mariees

 

1823-1835. Le destin et le correspondance de deux anciennes compagnes de pensionnat.
L’une, de grand noblesse, Louise de Chaulieu, choisit son mari en la personne du baron de Macumer, noble espagnol en exil, laid et à demi ruiné. Elle l’épouse, connaît la passion, l’orgueil de voir un chevalier servant prêt à satisfaire le moindre de ses désirs, de se voir l’unique objet de toutes les pensées de cet homme qui se soumet à elle, vivant plutôt comme des amants que comme des époux. Mais elle l’écrase de son amour et Felipe mourra après quelques années de mariage. Quelques années plus tard, elle se remarie en secret avec Marie Gaston, un jeune auteur, et connaît là aussi trois ans de passion idéale et exclusive, cachée dans la campagne. Mais la jalousie la tuera, elle croit que son mari la trompe, alors qu’il pourvoit noblement aux besoins de la veuve de son frère.
En parallèle, Renée de Maucombe fait un mariage de raison, trouve un bonheur serein dans les joies de la maternité, se dévoue complètement à son mari, ses enfants, et prodigue au fil des ans des conseils à son amie Louise, qui ne peut les comprendre, puisqu’elle sont devenues deux femmes aux caractères diamétralement opposés, mais dont l’amitité durera jusqu’à la fin.



PUBLICATION

Paraît pour la 1ère fois du 26 novembre 1841 au 15 janvier 1842 dans « La Presse ». Ce roman, publié chez Souverain en 1842 avec ses dédicace et préface, entre la même année dans le tome II de la Ve édition des Scènes de la vie privée (1ère édition de la Comédie Humaine)

Dédié à Georges Sand

l'oeuvreaccueil